GUTENBERG : des lettres, du draft...des mots !

Le 15/11/2022 2

Dans Articles et debriefs

Jouons avec.....les lettres et les mots !

Gutenberg

Ampoule Banque d'images et photos libres de droit - iStock Auteur : Robin David

Pinceau Aquarelle Dessin Et La Peinture Des Outils Illustration De Dessinés  À La Main Vecteurs libres de droits et plus d'images vectorielles de Pinceau  - iStock Illustrateur : Steven Meyer-Rassow

Le Meeple Breton - Home | Facebook 1-6 joueurs

PEGI : une signalétique pour vous aider à choisir des jeux vidéo adaptés à  votre enfant 12 ans

3,923 Drawing Hourglass Stock Photos and Images - 123RF 20 min

Forged Emblem | Hammer logo, Hammer tattoo, Identity logo Édité par Nuts!

33 idées de Mécanique | logos, tatouage mecanique, garage mecanique jeu de mots, d’associations, draft de cartes, construction de mots.

L'Alchimiste : l'éditeur de l'imaginaire | TMV Tours Abstrait, lettres, mots

 

A ne pas confondre avec l'autre jeu Gutenberg.

Gutenberg

Celui-là est plus sur l'imprimerie ;-)

 

ATTENTION : Point Culture !! Gutenberg n'a pas vraiment inventé l'imprimerie !!

Imprimerie

Hein, quoi ?!! Impossible !

Et si ! Et voilà pourquoi !

"Tout simplement car à l’époque de Gutenberg, ailleurs sur Terre, l’imprimerie avait déjà inventée.

Le 15ème siècle fut celui de la découverte de nouvelles terres sur la planète mais aussi, dit-on parfois, celui de l’imprimerie en Europe. Or même s’il est vrai que Gutenberg a apporté à la fabrication des livres des innovations considérables, la technique de l’imprimerie stricto sensu existait déjà en Asie.

Au 4e siècle après Jésus-Christ ce sont les Chinois qui la mettent au point. Une technique appelée xylographie permet de reproduire une image sur un support plan comme du papier ou un tissu. Mais cette technique correspond davantage à la gravure sur bois qui permet de laisser une empreinte reproduite par impression. C’est en réalité au 11e siècle qu’ils inventent vraiment l’imprimerie en pratiquant l’ imprimerie typographique avec des caractères en bois ou en terre cuite.

Cette invention est aujourd’hui confirmée et elle sera reprise quelques siècles plus tard par Gutenberg.

Mais la technique des Chinois consiste déjà à composer des textes avec des caractères mobiles. Il s’agit ici pour ce peuple, dès 1040, de réduire les problèmes liés à leur écriture idéographique.

On attribue cette invention à Bin Sheng de la dynastie Song.

Pour certains caractères communs il y en avait vingt types ou plus, afin d’être prêts à être utilisés sur une même page. La mise en œuvre du système nécessitait beaucoup de travail puisque chaque pièce de bois devait être placée à la main au bon endroit. De plus ils n’utilisaient pas de presse ce qui ralentissait énormément le travail de copie.

Gutenberg améliorera ce système avec l’utilisation du plomb mais également en développant une encre plus épaisse qui donnait un bien meilleur rendu. Ces améliorations permirent l’apparition de l’industrie du livre. Pour cette raison Gutenberg est encore considéré par beaucoup comme l’inventeur de l’imprimerie.

Le premier ouvrage qu’il imprima fut une Bible de 1284 pages, entre 1452 et 1454, connue sous le nom de Bible à 42 lignes ou Bible de Gutenberg. 180 exemplaires de cette œuvre d’art furent tirés sur papier et sur vélin."

 

Voilà, voilà pour le point CULTURE, parlons maintenant du jeu, fichtre !

 

Ambiance :

"Choisissez judicieusement vos lettres pour former vos mots et remporter les défis !

En solo ou jusqu'à 6 joueurs, sélectionnez les meilleurs lettres pour gagner la partie.

Un défi pour les amateurs de lettres..."

 

LE BUT DANS GUTENBERG ?

Gutenberg

Oui, diantre ! Quel est donc le but de cet étrange jeu de lettres ?

 

Pendant les 4 premiers tours de Gutenberg, on va choisir des cartes "Lettre" (lors d'une phase de draft) et les utiliser pour créer des mots. À la fin de chaque tour, on pourra ajouter des lettres et des défis (qui donnent des lettres "bonus") à sa collection. Le 1er de chaque manche choisira ses lettres en 1er bien évidemment. Tout ça pour que dans le 5e et dernier tour, on tente de composer le meilleur mot avec les lettres mises de côté dans sa collection pendant la partie. LE joueur avec le meilleur mot lors de cette denière manche l’emporte !

 

Gutenberg

La boite de jeu est petite est donc aisément transportable.

Gutenberg

A l'intérieur on trouve des cartes, 110 pour être précis qui se divise en 3 paquets.

Gutenberg

Des cartes "lettre" (essentiellement des consonnes mais aussi quelques voyelles), GutenbergLe chiffre sur chaque carte indique les points apportés par la lettre si on utilise la carte dans notre mot.

Des cartes "voyelle" :Gutenberg

Et des cartes "défi" :GutenbergQu'il faut tenter de réaliser avec notre mot pour gagner 1 des 3 cartes.

Une carte pour le mode solo.GutenbergNon testé.

 

Gutenberg

Une partie se joue en 5 manches.

Chaque manche se compose de 4 phases résumées sur la carte "joueur":Gutenberg

Tout est dit !

Mais voyons en détails, j'aime bien les détails ;-)

1) La Distribution (la part de hasard)

On mélange les 3 paquets de cartes du paquet.

On place les cartes communes (utilisable par tous les joueurs):

- on pioche 2 cartes "Lettre" et 1 carte "Voyelle"

- on pioche 3 cartes défis.

- on distribue 5 cartes "Lettre" à chaque joueur.Gutenberg

Phase 1 terminée.

2) LE twist du jeu : la phase de Draft (anticipation et limitation du hasard) !gutenberg

Ma main avant le draft.

Parmi les 5 cartes en main, chaque joueur en garde 1 puis on passe les 4 autres cartes à son voisin de gauche.

Parmi ces 4 nouvelles cartes reçues, chaque joueur en garde de nouveau 1 et passe les 3 autres à son voisin, toujours de gauche.

On continue ainsi jusqu'à recevoir la dernière carte.

Chaque joueur dispose maintenant de ses 5 cartes + les 3 communes pour créer son mot, c'est la phase suivante !

3) La phase d'Écriture ou "triturage de cerveau" !Gutenberg

Ma main après le draft et le mot trouvé "VITE". J'avais aussi "AMIE" ou "MIETTE" mais ça rapporte moins de points.

Désormais avec nos 5 cartes en main + les 3 communes, on doit secrètement trouver un mot. On doit pouvoir épeler ce mot en respectant certaines règles précises :

- ne pas utiliser une même carte plusieurs fois,

- pas de noms propres, ni abréviations, ni sigles etc...que des mots du dictionnaire de la langue française (sauf si vous voulez créer vos variantes).

- pas de smartphone pour aider (hein LudiMalo),

MAIS on peut doubler une carte lettre....exemple : un T, peut devenir un double TT, un S devient un double SS sans toutefois scorer 2 fois.

4) La phase de Score et de Récompenses !

C'est simple, on additionne tout simplement les points visibles sur toutes les cartes (draftées et communes) dans votre mot.

On ne compte chaque carte qu’une seule fois, même celles utilisées comme lettre double.

Plusieurs joueurs peuvent compter la même carte commune.

On obtient alors un classement allant du mot le plus fort au plus faible.

On peut alors réclamer les lettres (les lettres que l'on va mettre de côté pour notre mot en 5ème manche) et les défis (des cartes bonus) dans cet ordre.

En commençant par le joueur ayant le plus grand score, chaque joueur peut réclamer/récupérer 2 lettres parmi celles qui ont été utilisé par TOUS les joueurs (lettre commune et/ou une carte draftée). En cas d'égalité, c'est le joueur qui a joué la carte "lettre" avec la plus forte valeur qui l'emporte.

On place alors ces cartes face cachée sous son aide de jeu (ceci constitue sa collection, sa précieuse collection).

Il faut déjà commencer à réfleéchir au mot que l'on voudrair former en 5ème manche (anticipation).

Le joueur avec le plus grand score réclame/récupère 2 lettres au lieu d’une. Si l'on joue à 3 ou 4 joueurs, le 2nd meilleur score prend également 2 lettres. Si on joue à 5 ou 6 joueurs, le 3ème a lui aussi 2 lettre, les autres n'en récupère qu'1 seule.

ET LES DEFIS  ALORS ?gutenberg

Lorsque l'on récupère une ou des lettres, on peut également récupérer 1 et 1 seule carte défi.

Pour cela, il suffit "juste" de remplir la condition du défi.

La récompense peut être des lettres super top (ch, ph, f....) directement sur la carte défi à ajouter à sa collection ou une carte à pioche dans le paquet lettre. Dans les 2 cas, cela fait une carte en plus dans sa collection pour la manche 5.

Le jeu se poursuit ainsi lors des 4 premières manches.

La 5ème est un peu particulière car on zappe l'étape de draft.

LA MANCHE 5

On fait la "disposition" comme les autres manches (2 cartes "lettre" + 1 voyelle) mais sans les cartes défi.

Puis on récupère les cartes de notre collection (accumulées lors des manches 1 à 4).

A nous ensuite de trouver le meilleur mot avec tout ceci.

FIN DE PARTIEGutenbergLe mot de LudiMalo en fin de partie "PHOQUES", avec des lettres provenants de cartes "défi" gagnées dans la partie.

A l'issue de cette 5ème manche, le joueur qui a trouvé le mot valant le plus de points l'emporte et se fait appeler "MAITRE CAPPELLO".gutenberg

En cas d'égalité, c'est le joueur qui possède le plus de points sur l'ensemble des cartes de SA collection qui l'emporte, il a mieux maîtrisé l'art des lettres.

Gutenberg
Alors, ce Gutenberg a tout ce qu'il faut pour rassembler un large type de joueurs (même ceux, qui comme moi, n'aiment pas le Scrabble) MAIS attention il faudra quand même un minimum de vocabulaire et d'aisance avec les mots pour créer ET surtout anticiper la création du mot à partir des cartes qui sont disponibles et qui apparaissent au fur et à mesure dans votre main. Je vous préviens, le cerveau va chauffer.

Un joueur trop jeune et/ou avec moins de vocabulaire pourrait prendre moins de plaisir et aurait sans doute beaucoup de frustration pour trouver des idées. Mais, et c'est là on ce GUTENBERG est malin (le jeu, hein), avec un petit mot, il est possible de scorer quand même grâce à des lettres qui rapportent beaucoup, par exemple, juste avec le mot "DIX" on score 9 points donc pas besoin d'être maitre CAPELLO non plus.

GUTENBERG réussit le pari assez difficile de rendre un jeu de lettres vraiment ludique et accessible au plus grand nombre, un peu comme "MAUDIT MOT DIT" arrive aussi à le faire avec, là aussi, un jeu autour des mots, du vocabulaire mais à l'oral !

2 jeux très surprenants qui arrivent à rendre le vocabulaire ludique et amusant, chapeau !

Les 2 ne sont pas spécialement mon type de jeu et pourtant j'ai bien aimé !

L'idée du draft des cartes est une exellente idée qui amène une dose d'anticipation, d'attente (on espère que telle ou telle lettre va arriver dans notre main) avec parfois de la déception ou au contraire de la joie lorsque LA lettre attendue arrive puis vient le temps de la concentration, du triturage de méninges pour créer LE mot parfait. Le 2nd petit twist sympa du jeu, c'est le fait que tout se joue sur la 5ème manche, seul le meilleur mot de la 5ème manche (celui que l'on a tenté de préparer lors des 4 premières) décidera du vainqueur de la partie. On peut très bien être mal placé lors des manches précédentes et quand même gagner (même si, clairement, ça aide de récupérer 2 cartes, voir 3 avec 1 défi réussi, plutôt qu'1).

Bref, vraiment beaucoup de plaisir avec ce petit jeu de lettres. Je conseillerai juste de définir un temps limite de réflexion lors de l'élaboration du mot à chaque manche et surtout pour le dernier mot de la manche 5. Nous, on se donne 3 minutes de réflexion sinon ça peut durer très très longtemps.

gutenberg

C'est le cas de le dire, il va falloir être créatif et inventif.

On a aimé à la maison :
+ Petite boite, petit prix.
+ Règles simples rapides à expliquer et à comprendre donc accessible.
+ Une bonne rejouabilité.

+ L'excellente idée de drafter les lettres, un vrai plus qui change tout et qui limite la part du hasard.
+ Un jeu fluide et rapide si on impose un temps limite de réfléxion pour trouver les mots.
+ Un très bon moyen de jouer avec les lettres, les mots, le vocabulaire.
+ Une alternative au Scrabble.
+ La construction de ses cartes pour réaliser son ultime mot est super bien pensée.

+ Un mot simple peut rapporter des points quand même.

+ La présence d'un mode solo (non testé).


Ce qui pourrait moins plaire :
– Moins intéressant à 2 joueurs car moins de lettres tournent.

– La boite de jeu qui n'attire pas vraiment, je dirai même qui repousse, c'est dommage.
- Un jeu de lettres abstrait.

- Les défis pas évident à réaliser.

gutenberg

 

Ah, et pour ceux qui n'aiment pas lire, une petite vidéo-règle.

Oui, j'aurai pu la mettre avant...mais, non ;-)

Oh, le vilain que je suis. J'aime les mots, moins les vidéos ;-)
 

 

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Commentaires

  • castorjunior

    1 castorjunior Le 16/11/2022

    Un jeu à essayer assurément.
    Les bons jeux de lettres récents ne sont pas légions, un genre un peu déserté par les auteurs, dommage...
    Je suis assez tenté par Dictopia, simple et fun...
    ludikev

    ludikev Le 16/11/2022

    @castorjunior Je ne connais pas Dictopia, je vais regarder ça ;-)

Ajouter un commentaire

Anti-spam