MEGALOPOLIS (ou Sprawlopolis) : l'urbanisme, c'est pas simple ! Quid de la campagne avec AGROPOLIS ?

Le 21/09/2022 0

MEGALOPOLIS : A L'ASSAULT DE L'URBANISME !

MegalopolisAmpoule Banque d'images et photos libres de droit - iStock Auteurs : Steven Aramini, Danny Devine, Paul Kluka

Pinceau Aquarelle Dessin Et La Peinture Des Outils Illustration De Dessinés  À La Main Vecteurs libres de droits et plus d'images vectorielles de Pinceau  - iStock Illustrateur : Danny Devine et Loic Billiau

Le Meeple Breton - Home | Facebook  1 à 4 joueurs

PEGI : une signalétique pour vous aider à choisir des jeux vidéo adaptés à  votre enfant 10 ans

3,923 Drawing Hourglass Stock Photos and Images - 123RF 15-20 min.

Forged Emblem | Hammer logo, Hammer tattoo, Identity logo Édité par Matagot

33 idées de Mécanique | logos, tatouage mecanique, garage mecanique   Construction de la ville, Placement de cartes

L'Alchimiste : l'éditeur de l'imaginaire | TMV Tours ville, urbanisme

 

Ambiance :

"Les marteaux-piqueurs claquent, les camions bipent, les moteurs rugissent, les bruits de construction sont partout. Megalopolis grandit et vous êtes en charge de tout. La dernière équipe de planificateurs n'a pas pu gérer la construction, alors la ville s'est tournée vers votre équipe. Si quelqu'un peut transformer cette petite ville en un centre prospère, c'est bien vous."

LE MATERIEL

MegalopolisEt bien comme tous les jeux MicroGame, seulement 18 cartes.

LES CARTES

Chaque carte possède 4 zones/couleur : grise pour les Industries, bleue pour les zones Commerciales, verte pour les Parcs et orange pour les zones Résidentielle.MegalopolisLe nombre sur les cartes (1-18) indique au joueur (je mets "joueur" au singulier car pour moi, c'est un jeu SOLO) quel sera le score cible (la somme des numéros des 3 cartes) à atteindre pour remporter la partie.Megalopolis

LA MISE EN PLACE

On peut difficilement faire plus simple.  Megalopolis

"C'est prêt ! A table...euh....Au jeu !!"

Score cible à atteindre pour cette partie : 2 + 13 + 3 = 18 points.

On met de côté les 2 cartes "objectifs de base" puis on mélange les 16 cartes restantes. On en pioche 3 au hasard que l'on place côté "contrat" visible à côté des 2 contrats "de base". On obtient donc 5 contrats pour la partie.

On distribue ensuite 3 cartes au 1er joueur et 1 seule carte à chaque joueur suivant. Pour le mode solo, on joue tout simplement avec 3 cartes en main à chaque tour.

COMMENT BATIT-T-ON MEGALOPOLIS ?

Le 1er joueur choisit 1 carte de sa main et la pose sur la table, côté ville visible, Mégalopolis commence ainsi son développement. Il passe ensuite ses 2 cartes restantes au joueur suivant et pioche 1 seule carte de la pioche. On répète ce processus jusqu'à ce que les toutes les cartes aient été jouées et placées dans Mégalopolis entrainant la fin de la partie.

Comment placer une carte ?

C'est, là aussi, très simple. Il n'y a que 4 règles de placement, qui sont les suivantes :

1) Les cartes ne peuvent pas être placées sous une carte existante.

2) Les cartes doivent toucher au moins un côté, pas de placement en diagonale et être placées HORIZONTALEMENT !

3) Les cartes peuvent couvrir un ou plusieurs quartiers mais pas recouvrir complètement une carte.

4) La création d'espaces vides (trous) dans Mégalopolis est autorisée, tant que les autres règles sont respectées.

LE SCORE DE NOTRE/SA MEGALOPOLIS ?MegalopolisVoici ma ville ! J'ai...perdu !

Bah oui, on ne construit pas uniquement pour le plaisir, on veut scorer un max de points… alors voyons comment on score.

Pour gagner il "suffit" d'atteindre ou de dépasser le score cible indiqué par les 3 nombres sur les cartes contrats.

Tout comme dans "Les Chariots de l'Ouest" (article ICI), on gagne 1 point par carré pour le plus grand groupement dans chacune des 4 zones : résidentielle (orange), commerciale (bleue), parcs (verte) et industrielle (grise).

Ensuite, on perd 1 point par route dans Mégalopolis (trop de routes, ça pollue, c'est pas bien). Il faudra donc absolument éviter la multiplication des routes isolées.

Enfin, on calcule les points en fonction de la demande des 3 contrats du jeu (variable à chaque partie).

On addtionne, soustrait tous ces petits points et si l'on atteint le score cible c'est LA VICTOIRE (autant vous le dire, ça n'arrivera pas souvent) ! 

Sinon, il faudra de nouveau tenter et ça, ça arrivera beaucoup plus souvent.

ALORS ON SE LANCE DANS L'URBANISME ?

PluSprawlopolis ou Mégalopolis est un jeu très plaisant, avec des choix intéressants et délicats à faire. Ce n'est vraiment pas facile de réaliser et respecter toutes les contraintes "imposées" par les contrats, après plusieurs parties, il faut se rendre à l'évidence :"c'est tout simplement impossible de tous les réaliser", il faudra alors minimiser les pertes sur certain et maximiser les gains sur les autres.

On a l'impression qu'à chaque carte que l'on pose on progresse sur 2-3 contrats mais au détriment d'au moins un autre. Cet équilibre n'est vraiment pas simple et c'est ce qui fait tout le sel de ce jeu.

Sprawlopolis ou Mégalopolis reprend les mécaniques de pose et les condtions de scoring des Chariots de l'Ouest mais sans pour autant que cela ne vienne faire doublon.

Par contre, ce jeu est vraiment TRES TRES difficile, après au moins 10 parties, je n'ai toujours pas gagné, et pourtant je continue encore et encore...l'espoir vfait vivre ! Je l'aurai un jour, je l'aurai ! Alors c'est soit que je suis très nul, soit que les valeurs des contrats sont un peu fortes.

Se concentrer sur construire peu de route (pour éviter les malus) c'est bien mais le jeu est fait de tel manière qu'en choisissant cette option, on ne réalise aucun gros regroupement de zone...rahhh, ils sont pas bêtes.

Parfois, dès le tirage des contrats, on se dit : "bon, là, c'est même pas la peine, je suis mort" quand on voit que 2 contrats sont vraiment trop opposés par exemple, ou un score cible vraiment élevé.

Le jeu se veut être coopératif, mais, POUR MOI, c'est essentiellement un jeu SOLO. Avec seulement 15 cartes en jeu, la communication est vraiment limitée, on ne pose pas beaucoup de carte sur la partie et on perd un peu de l'intérêt du jeu (je trouve).

Sprawlopolis/Megalopolis est un jeu que l'on pourrait qualifié de jeu "facile à expliquer, facile à jouer mais très difficile à gagner".

Sous ces petits airs innocents, ce jeu peut, non, VA vous faire assez mal à la tête et faire un peu (sur)chauffer vos neurones.MegalopolisAutre partie, nouveaux objectifs et.....encore une défaite MAIS de peu !! Si, si, ça compte ;-)

J'ai aimé:

+ ultra simple dans les règles.

+ ultra difficile pour gagner.

+ des choix lors du placement.

+ une envie de rejouer pour gagner ou du moins battre son score ou perdre de peu ;-)

J'ai moins aimé :

- les parties à plusieurs (pour moi, c'est surtout un jeu solo).

- J'aimerai gagné au moins une fois ;-)

- le tirage aléatoire des 3 cartes contrats amène parfois à une défaite quasi certaine.

Et AGROPOLIS ALORS ?

AgropolisJe ne vais pas faire un autre article sur AGROPOLIS car c'est EXACTEMENT le même jeu !

Même règles, même condition de scoring, seul l'univers change. Au lieu de construire une ville urbaine, ici on construit un village à la campagne. On change juste les couleurs des zones et le nom pour faire plus champêtre.

Même les 2 cartes de "base" ont les mêmes conditions.megalopolis et agropolisagropolis

Fin de partie avec Agropolis, c'est plus coloré mais le résultat est le même : DEFAITE !!

Ah, non ! Pardon, un tout petit changement, AGROPOLIS peut devenir ENCORE plus difficile. Si, si, c'est possible ! Avec une toute petite modif dans les règles. agropolisAutant dire que tant que je n'ai pas gagné au moins une fois, je ne vais même pas tenter ;-)

Pour tous ceux qui se demandent alors pourquoi prendre les 2, je vous invite à lire cet article : ICI

 

 

 
  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam