Tales of glory : C'est qui LE héros ?

Le 05/09/2022 0

Débrief d'une partie de poses de tuiles d'Héroic Fantasy avec LudiMalo et LudiMel avec :

TALES OF GLORY :

Un jeu aux règles simples, efficaces, rapide à expliquer avec des tours fluides et des parties dont on ne voit pas le temps passer.

Tales of glory

Ampoule Banque d'images et photos libres de droit - iStock Auteur : Romain Chastan

Pinceau Aquarelle Dessin Et La Peinture Des Outils Illustration De Dessinés  À La Main Vecteurs libres de droits et plus d'images vectorielles de Pinceau  - iStock Illustrateur : Miguel Coimbra

Le Meeple Breton - Home | Facebook 2 à 5 joueurs

PEGI : une signalétique pour vous aider à choisir des jeux vidéo adaptés à  votre enfant Dès 12 ans

3,923 Drawing Hourglass Stock Photos and Images - 123RF 30 à 45min

Forged Emblem | Hammer logo, Hammer tattoo, Identity logo Édité par Ankama et distribué par Blacrock Games

33 idées de Mécanique | logos, tatouage mecanique, garage mecanique  Placements de tuiles, "enchères", gestion de ressources

L'Alchimiste : l'éditeur de l'imaginaire | TMV Tours Médiéval, fantasy, medfan, aventure, heroic Fantasy

Dans Tales of Glory, nous rentrons dans la peau de héros "medfan" partant à l’Aventure. Nous avons le choix incarner un Paladin, un Chaman, un Barbare, un Voleur ou encore un Mage. Lors des 10 années (tour de jeu mais ça fait moin classe) de la Quête (la partie, mais là aussi, ça fait moins classe) il va falloir accumuler le plus de Prestige (point de victoire mais, là encore, ça fait moins classe) en explorant ET en organisant au mieux les lieux du Royaume abritant parfois de terribles créatures, de prestigueux trésors qu'il faudra réussir à ouvrir, des personnages hauts en couleurs etc....

Selon le personnage choisit, on recoit des ressources différentes mais dans TALES OF GLORY, on ne plaisante pas. Ici, point de fer, de bois, de pierre, de poisson, de blé ou cochon en terme de ressources. Non, ici, on reçoit des Potions, de l'Argent à dépenser pour acheter des tuiles et on acquiert des compétences : la magie et la force pour vaincre les monstres.

On installe le jeu très vite, on trie les tuiles en 3 âges (I, II et III), on distribue une tuile quête à chaque joueur (si on veut jouer avec cette variante), on place 1 tuile sur chaque case du plateau Aventure et c'est parti. Notre Héros commence notre Territoire, tout va partir de lui.

Tales of glory

Pour cette partie, j'incarne le Chaman !

Le tour est simple : on doit choisir une tuile et payer son coût pour la placer dans sa zone de jeu en la connectant à au moins une autre de nos tuiles. Une tuile possède plusieurs infos telles que son type (Lieu, Monstre, Personnage…), son coût, le bonus qu’elle offre (au moment de la pose de la tuile ou en fin de partie), son/ses coffre(s) que l'on ouvrira uniquement si on arrive à obtenir une clé durant la partie et enfin des connecteurs qui bien associés peuvent donner, eux aussi, des bonus (clé, ressource, Point de prestige ou rien). 

Pour choisir une tuile, on sélectionne secrètement une carte numérotée pour indiquer la tuile que l'on veut. Chacun retourne ensuite sa carte puis en commençant par le 1er joueur, on récupère la tuile que l'on a choisi...ou pas ! En effet, si la tuile que l'on visait a déjà été prise, on peut en choisir une autre encore disponible MAIS une fois que tout le monde s'est servi...pas cool.

Chacun paye alors le coût et éventuellement le surcoût (pour une tuile prise dans la rangée du haut) puis on connecte notre tuile à notre territoire. On peut aussi, mais c'est extrêmement rare, la défausser pour gagner une pièce, une potion et une clé.

Après ça, on met à jour le plateau aventure pour avoir une nouvelle offre de tuiles : on défausse du plateau autant de tuiles qu’indiqué suivant le nombre de joueurs, et on pioche de nouvelles tuiles. Le joueur qui a pris la tuile avec le plus petit n* devient le 1er joueur.Tales of glory

Ca peut être très très utile d'être le 1er joueur !

 

Plus les années passent, plus les monstres deviennent puissants et demandent beaucoup de compétences et/ou ressources pour les aquérir, les vaincre mais ils rapportent aussi beaucoup plus de Gloire. Petit à petit son Royaume s'étend, on obtient des bonus, on tente des combos de fin de partie... On fait ça 10 fois et c'est finit.Tale

Mon aventure commence, j'ai trouvé des coffres et des clés...ça commence bien !

Tales

Mes compétences se développent : magie (3), combat (2). Je commence à taper des Vilains !TalesLe problème, c'est que LudiMalo et LudiMel ont aussi développé leur Royaume.

Fin de partie, LudiMalo encaisse 2 majorités mais ça ne suffit pas !

Score final : 54-58-58

Durée : 40 minutes à 3

Sensations : 8/10

Comme dit dans le titre, TALES OF GLORY est un jeu "simple" mais qui, en pratique, est finalement plus subtile qu'il n'y parait, notamment dans le choix des tuiles.

J'aime beaucoup l'atmosphère qui se dégage du jeu. Il y aussi de quoi se mettre un peu des bâtons dans les roues. En effet, si on s'aperçoit qu'une tuile convient parfaitement à un joueur et que l'on joue avant lui, on peut la prendre pour le bloquer sans "trop" nous pénaliser car les tuiles sont toutes "à peu près" intéressantes. Mais gare aux retours de bâtons car les autres peuvent aussi le faire. Il est alors essentiel d’essayer d’être 1er joueur pour être sûr d’avoir ce que l’on souhaite. Pour obtenir ce rôle, il suffit juste d'être celui qui a pris la tuile ayant le plus petit numéro sur le plateau Aventure.

Parfois, le mieux est de se faire discret et de laisser les autres se chamailler ;-)

J'aime beaucoup cette optimisation de placement des tuiles. A chaque tour, il faut absolument rentabiliser au maximum la tuile que l’on achète ! Les majorités de fin de partie pour toutes les ressources et les compétences ne sont pas à négliger car souvent cela va faire la différence, il faut toujours bien l'avoir en tête et regarder où en sont les autres.

Par contre, Tales of Glory est beaucoup moins intéressant à 2 joueurs car il y a alors peu, voir pas de blocage sur le plateau. De plus, le pion 1er joueur change de main à chaque tour, on perd également l’intérêt de choisir une tuile avec un petit n*. Très bon à partir de 3, ça tombe bien, on joue le plus souvent à 3.

Bref, Tales of Glory est un très bon jeu qui associe, avec un bon équilibre, stratégie et gestion de ressources et que l'on peut sortir facilement avec un large public.  Une belle réussite d'Ankama.

Aventureusement vôtre,

LudiKev

 

 


 

 
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam