La Crypte de Sedlec

Le 11/08/2022 0

CrypteAprès une petite pause apocalyptique hier, avec Fallout Shelter, on continue notre semaine Micro Game avec La Crypte de Sedlec (ou Skulls od Sedlec en vo).

Un jeu pour 2-3 collecteurs d'Os, de Dustin Dobson, illustré par Martin Cobb pour des organisations pyramidales de crânes d'environ 15-20 minutes.

Ambiance :

"Ossuaire de Sedlec, XVe siècle,

La peste noire et les guerres hussites ont surchargé le cimetière. Aidez le Collecteur d'Os, un moine à moitié aveugle, en exhumant les tombes et en disposant les crânes dans la Crypte."

Mais dites-moi, c'est gaie tout ça ;-) Mais attention, cette crypte existe vraiment...le point Culture pour ceux qui veulent en toute fin d'article (très intéressant).

 

LE BUT DE CETTE COLLECTION PARTICULIERE

Dans La crypte de Sedlec, vous allez exhumer et placer, dans votre crypte (une pyramide), à tour de rôle des cartes. Il faudra organiser au mieux vos crânes pour qu'ils rapportent le plus de Pv en fin de partie car chaque crâne à sa manière de scorer.

 

LES CARTES...euh LES CRANES des pauvres âmes

La crypte de SedlecUne fois de plus, on se retrouve avec un simple jeu de 18 cartes précisemment ! Ah, non ! Ici, 21 cartes car on a 3 aides de jeu.

Sur chaque carte apparaît 2 crânes de 5 types différents (les criminels, les paysans, les amants, les prêtres et les rois). Sous chaque crâne apparait aussi la manière de scorer.

À la fin du jeu, les joueurs marqueront des points en fonction de la disposition de ces crânes les uns par rapport aux autres.

* Les criminels marquent 2 points s'ils sont à côté de prêtre, ils cherchent la redemption.
* Les paysans marquent toujours 1 point chacun (ils ne sont pas difficiles).
* Les amants marquent 3 s'ils sont côte à côte, bah logique, ils sont amants.
* Les prêtres marquent 2 points pour chaque rangée de la crypte dans laquelle ils se trouvent.
* Les rois marquent 1 points pour chaque paysans, autres rois en dessous d'eux dans la crypte.

La crypte de SedlecNos fameux crânes et leur condition de scoring.

INSTALLONS CE CIMETIERE !

On mélange les 18 cartes puis on crée une grille de 2x3 avec 3 cartes, face cachée, dans chaque pile.

On choisit une pile au hasard et on révèle la carte du dessus.

Chaque joueur prend une petite aide de jeu, le dernier joueur à être aller dans un cimétière commence (hum...moyen).Crypte de sedlec

C'est prêt !

COMMENT AIDER CE PAUVRE  MOINE AVEUGLE ?

À son tour, un joueur peut sélectionner l'UNE des 3 actions suivantes :

a) CREUSER : c'est retourner la carte du dessus de 2 piles parmi les six piles centrales.

b) EXHUMER : c'est prendre 1 carte face visible de l'une des piles et la mettre dans sa main (limite de 2 cartes en main).

c) DISPOSER : c'est placer 1 carte de sa main dans sa crypte.

Dans une partie à 2, chaque joueur terminera la partie avec une crypte pyramidale sur 3 niveaux de 4 cartes à la base, puis 3 et enfin 2 au sommet.

Dans une partie à 3, chaque joueur terminera la partie avec une crypte pyramidale de base 3 cartes puis 2 et 1 au sommet.La crypte de Sedlec

Je commence ma pyramide. Hum, 2 criminels qui touchent 1 prête, c'est bon ça !

La règle de placement est simple et classique, on commence par la rangée du bas, les suivantes sont placées à gauche ou à droite de la 1ère puis dès qu'une carte du niveau supérieur peut s'appuyer sur 2 cartes de niveau inférieur, on a le droit de la poser. Autrement dit, pas besoin de finir complètement un niveau pour en commencer un autre.

FIN DE LA COLLECTE D'OS

La partie continue ainsi jusqu'à ce que les 2 ou 3 joueurs aient complété leur ossuaire. Il est temps de faire le décompte de points en regardant les conditions de scoring de chaque type de carte.La crypte de Sedlec

Fin de ma crypte. Pas trop mal. J'attendais un roi pour mettre en haut mais c'est LudiMalo qui l'a eu, le bougre.

ALORS CETTE COLLECTE ?

La crypte de Sedlec n'échappe pas à la règle des Micro Game, c'est encore un très bon jeu, très simple avec seulement 3 actions et 5 types de crânes différents mais très efficace.

Le tout va être de gérer sa limite de 2 cartes en main et les moments de pose car c'est bien uniquement l'organisation de sa crypte pyramidale qui est en jeu.

On veut ramasser les cartes dont on a besoin mais si l'on a déjà 2 cartes, c'est raté, il va falloir d'abord en poser 1 et attendre de nouveau son tour mais votre ou vos advsersaires auront peut-être pris la carte visée entre temps.

Se retrouver avec 2 cartes est donc une situation à éviter ou pas car parfois lorsque l'on n'a qu'une carte en main et qu'une très bonne carte apparaît dans le cimetière, il faut la prendre.

Les illustrations sont sympas et dans le thème, les symboles très clairs, les cartes très clair aussi avec le scoring noté sous chqaue crâne, et des crânes facilement reconnaissables ce qui évitera tout type de confusion et de mauvaise foi :"Ah, mais, euh, je croyais que ce crâne était un criminel !" Et, non, impossible !

Bref, La crypte de Sedlec est un bon petit jeu solide pour 2-3 joueurs et qui tient toujours dans la poche et prend peu de place sur la table.

J'ai aimé :

+ les illustrations simples et minimalistes mais très efficaces et claires,

+ l'iconographie,

+ un puzzle-game nerveux et rapide,

+ la logique du scoring,

+ un peu d'interaction,

+ la gestion timing entre la prise de carte et la pose de carte,

J'ai moins aimé :

+ les parties à 3 car trop chaotique, pour moi uniquement un jeu 2 joueurs !

+ toujours les mêmes cartes donc si on veut, on peut tenter de mémoriser pour anticiper ce qu'il reste...mais bon, c'est pas drôle !

ALORS, VOULEZ-VOUS AIDER CE PAUVRE MOINE AVEUGLE ?

Crypte de SedlecMais comment font-ils pour avoir ce genre d'idée?

Sont fous ces humains.

Comme promis, LE POINT CULTURE (j'aime beaucoup quand un jeu se raccroche à la Culture, c'est toujours enrichissant)

Cet étonnant ossuaire de Sedlec se trouve en République Tchèque, dans la ville de Kutná Hora (classé à l’Unesco) à l'Est de Prague.

Cet insolite et célèbre ossuaire médiéval de Sedlec fait un peu froid dans le dos mais allons-y quand même.

L'ossuaire (kostnice en tchèque) se trouve dans le sous-sol à trois nefs de la chapelle construite autour de 1400 au milieu du cimetière du monastère cistercien de Sedlec (1142). Pyramide sedlec

L'église est ouverte au public mais, en raison d’un sol instable et de la détérioration des ossements, une restauration, a commencé en 2014 et durera jusqu’en 2030 ! Une pyramide a par exemple été désassemblée et des centaines de crânes et d’os sont brossés, séchés et traités pour être préservés.

500.000 touristes s’y rendent chaque année et peuvent assister au processus de restauration.

L'histoire commence vraiment en 1278 quand, au temps des croisades, un abbé cistercien ramène d’un pèlerinage en Terre sainte un peu de terre de Jérusalem. Cette terre est répandue dans le cimetière en vue d’assurer le repos éternel. En 1348, la peste noire fait des ravages et 30.000 personnes sont enterrées dans le cimetière. Puis, suite aux croisades contre les Hussites au XVème siècle (10.000 morts de plus au passage), une partie du cimetière est détruite (ainsi que l’abbaye cistercienne). C’est dans la partie basse de la chapelle, qu’on stockait les ossements en surplus ou des tombes non entretenues. En 2019, des fouilles archéologiques ont mis au jour 34 fosses communes jusqu’alors inconnues pour un total de 1.300 personnes mortes en 1318 de la famine ou en 1348 de la peste.

sedlec

sedlecBlason (avec le corbeau picorant un oeil…), lustre, chandeliers ou colonnes de crânes avec fémurs entre les dents ! Tout est en os dans la chapelle !

Les os des 40.000 morts vont alors rester entreposés près de la chapelle funéraire 3 siècles durant (même si la légende veut qu’un moine aveugle ait entrepris d’en faire de grandes pyramides dès 1511, oh, comme le jeu). Il faut ensuite attendre le début du XVIIIème siècle et la reconstruction baroque de la chapelle de Tous-Les-Saints pour que les os "reprennent vie".

Dans la chapelle mortuaire, les os deviennent objets de décoration et d'art funèbre avec l’architecte František Rint qui en 1870, a réalisé pour la famille noble Schwarzenberg,  un agencement un peu particulier…les 40 000 squelettes forment un royaume macabre. La thématique : la vie éternelle. Morbide certes, mais cela donne des "décorations" vraiment étonnantes avec calices géants décorant l’escalier d’entrée, croix suspendue, blason (avec le gentil corbeau…), lustres, chandeliers ou colonnes de crânes avec fémurs entre les dents !

Au total, l’église abrite les ossements de 40 000 à 70 000 personnes mortes de la peste dans la première moitié du XVIème siècle ou, un peu plus tard, lors des guerres hussites.

Kostnice sedlecImpressionnant !

Glauque ou sublime ? En tout cas, terriblement fascinant !

Voilà, fin de ce point Culture un peu particulier mais intéressant et puis c'est l'Histoire !

Crânement vôtre,

LudiKev, aout 2022

 

 
  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

Anti-spam