#solo #matagot

Ile

L'ILE DES PREDATEURS : les gros mangent les petits !

Le 09/08/2022

L ile des predateursDans la gamme Microgame Porte-Cartes, on continue avec L’ile des prédateurs (Food Chain Island en vo), un jeu SOLO de Scott Almes pour des parties d’environ 10-15 minutes, distribué par Matagot.

Ambiance :

"Sur cette île oubliée dans un tout petit coin de l'océan les animaux ont faim ! Votre objectif est d'influencer la faune - et d'organiser leurs repas - afin qu'il ne reste qu'un seul animal !"

 

MATERIEL D'EXPLORATION :

Comme tous les jeux de cette gamme, on trouve juste des cartes, 18 exactement.

* 16 cartes Animal avec en haut à droite, une valeur de 0 à 15, et une capacité  en bas de la carte qui DEVRA s’activer dés que l’animal se nourrira.

* 2 cartes Animal marin (requin et baleine) qui possèdent une capacité, pour nous aider, activable 1 fois par partie.L'ile des predateursLes illustrations sont assez sympa bien qu’enfantines, diront certain, et ce format "porte-cartes" toujours aussi top.

BUT DE L'EXPLORATION

Dans L’ile des prédateurs, on commence la partie sur une île composée d'une grille de 4x4 cartes (donc 16 cartes, trop fort), puis on joue autant de tours que possible dans le but de n'avoir plus qu'une seule carte d'animal. À chaque tour, on doit déplacer un animal pour manger un autre animal plus petit et adjacent puis activer obligatoirement la capacité du dévoreur (même si cela n’arrange pas forcément). Si on ne peut  pas déplacer un animal pour en manger un autre, le jeu se termine.

INSTALLATION DE L'ILE

On mélange les 16 cartes Animal puis on les dispose, face visible, dans une grille de 4x4.

On dispose les 2 animaux marins, face visible, à côté de cette grille.

Et c’est tout.L'ile des predateursLe 1er joueur ? Bah, c’est vous car vous êtes tout seul ;-)

COMMENT EXPLORER ET FAIRE MANGER ?

Très simple.

On choisit un animal dans la grille pour manger un autre animal !

Rhooo, il est trop simple ton jeu !

Ah pardon, 2 contraintes :

1) Les 2 doivent être adjacents.

2) Le prédateur ne peut manger qu’une proie dont la valeur est inférieure à 1,2 ou 3 la sienne (concrètement, la carte 5, ne peut manger que la 4, la  3 ou la 2).

Ah, ça se complique un peu.

Et c’est pas terminé, une fois le carnage…euh, le repas terminé, on DOIT activer la capacité du dévoreur et parfois ça ne va pas du tout nous arranger ;-)L'ile des predateurs

Quelques exemples de capacités à activer ! Parfois, ça tombe pile poil ce qui nous arrange, parfois pas du tout mais alors pas du tout.

Le prédateur se pose SUR la carte dévorée pour former une pile, que l’on pourra ensuite déplacer pour manger 1 autre carte etc….Le prédateur se nourrit de plus en plus mais parfois il sera lui aussi manger (avec toutes les cartes sous lui)…Ah, la dure loi de la chaîne alimentaire ;-)

A TOUT MOMENT PENDANT SON TOUR, on peut activer l’aide d’un de nos 2 animaux marins. Ce sont de vrais coups de pouce. 1 fois chacun par partie (hé,ho, faut pas abuser non plus).L'ile des predateurs

Trop sympas, ces 2 là !

L'ile des predateursExemple : Grâce à mon copain le requin, j'ai le droit de dévorer la carte 5 avec ma carte 11 sans respecter la contrainte de "taille".

Euh, pardon...le loup peut manger le rat ! Un peu d'immersion quand même !

Je devrais ensuite déplacer le loup d'une case (avec le rat sous lui....pardon...dans son ventre).

FIN DE LA CHAINE ALIMENTAIRE ?

Dès que l’on ne peut plus manger un autre animal, c’est la fin de la partie !L'ile des predateurs

Fin de partie pour moi. Je ne peux plus manger personne. Il me reste 3 animaux sur l'île. Gagné mais score bof-bof.

On compte alors le nombre d’animaux restants (exceptés les animaux marins même s’ils n’ont pas été utilisé). S’il en reste 3 ou moins, c’est gagné !

Mais avec différents niveaux de réussite :

  • 3 animaux : stagiaire de l’île (pour ne pas dire "loser"),
  • 2 animaux : entremetteur accidentel,
  • 1 animal : expert en écosystème
  • L'ile des predateursFin de 2nde partie...encore pire, c'est une défaite !

 

ALORS CE TOUR DE L’ILE ?

L'ile des predateurs

Miam-miam ! Qui va manger qui ?

Toujours un petit jeu, toujours des cartes aux illustrations sympa, toujours un emballage "porte-cartes" très original, encore pour un jeu qui tient la route et toujours pour seulement 7,50€. Franchement que demandez de plus une fois de plus ?

Le jeu fait, là aussi, parfaitement le travail !

On a la sensation de faire un solitaire mais avec des cartes et des pouvoirs, bien plus plaisant et plus casse-tête !

Alors, oui, il y a du hasard dans le placement initial des cartes (euh, de l'île...immersion, on a dit) qui parfois vous sera favorable et parfois non. Mais ça sera à vous de vous débrouiller au mieux avec l’île telle qu’elle se présente et c’est là tout le défi. On analyse les cartes, on regarde qui peut se combiner avec qui, mais aussi et surtout quelle capacité va s’activer si je fais telle ou telle action ?

Et c’est bien ces capacités qui font tout le sel du jeu car parfois on se dit : "Oh, trop cool cette capacité ! Pile ce qu’il faut pour mon coup suivant !" mais parfois elle n’arrange pas du tout nos affaires.

A noter, et c’est très bien, que l’on peut varier la disposition de départ pour plus de rejouabilité (6 dispositions possibles). On peut aussi joueur sans les animaux marins ou avec 1 des 2.L'ile des predateurs

Bref, une bonne pioche que ce petit défi solo. Ne cherchez plus, votre petit jeu à emporter partout est là.L'ile des predateurs

Ah, ah !!! La 3ème tentative est la bonne ! Grâce à mon copain le requin que j'avais gardé, le lion peut dévorer le loup !!

Victoire !! Alors, c'est qui le boss ? Bon, j'ai reperdu la 4ème partie mais chuuttt, faut pas dire ;-)

J’ai aimé :

+ Des règles simples et rapides,

+ des parties courtes pour retenter sa chance,

+ des capacités très bien pensées qui aident….ou pas,

+ une édition très sympa,

+ les mises en place différentes pour varier les plaisirs.

J’ai moins aimé :

- Franchement "RIEN"

ALLEZ, J’AI UNE CHAINE ALIMENTAIRE A ORGANISER !L'ile des predateurs

Prédateur-ement vôtre,

LudiKev

Aout 2022